La sagesse du « connais toi toi-même »

Catégorisé comme Non classé

Nourrissez votre vie intérieure, nourrissez votre âme,

sans quoi vous finirez par vous sentir épuisé.e et perdu.e,

sans quoi vous vous sentirez à vide et vous pourriez finir par devenir avide …

Pour combler ces sensations de manque ( manque de joie, de légèreté, d’enthousiasme, de confiance, de plénitude…) chercher à s’emplir d’éléments extérieurs ne résout rien sur le long terme,

au contraire , souvent cela AJOUTE des problèmes ( il n’y a pas loin d’addition à addiction…).

Donc faire de la place, faire de l’espace, épurer.

Revenir à l’essentiel, revenir à la priORité, à l’intériORité, à la comm.union suprême.

Simplement se poser, être là droit.e et observer ce qui est, ne pas se fuir , mais se permettre de ressentir la vie, la douce, la précieuse et admirable Vie qui d’abord circule en soi.

Et comme ça stopper la folle course futile pour s’ouvrir à la seule sagesse utile, celle du  » Connais toi toi-même … »

Maud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.